Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.

Publié le par Bernard K

La Cathédrale Notre-Dame de Paris.

 

Parce que je ne m’en s’en lasse pas.

Parce que nous ne la reverrons jamais telle qu’elle a été.

Parce qu’il va  falloir attendre cinq, dix ou quinze ans pour la revisiter.

Je suis resté ce jour-là un peu plus d’une heure à me promener, déambuler, photographier.

Me disant, bien sûr, ce n’est qu’une première approche. Dans quelques semaines après l’été lorsqu’il y aura moins de touristes je reviendrais compléter mes photos, mieux admirer et mieux profiter ce chef-d’œuvre de l’art gothique

Dans le collatéraux sud et nord, on pouvait voir des éléments de la clôture du chœur. Ce mur sculpté séparait le chœur où se tenaient les chanoines en prière et les fidèles circulant dans le déambulatoire.

 

Dans le collatéral sud figuraient les différentes apparitions de Jésus Christ après la Résurrection.

 

Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.

Et dans le collatéral nord étaient représentés de l’enfance de Jésus et de début de la Passion.

Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.
Cathédrale Notre-Dame de Paris. La clôture du chœur.

La polychromie des sculptures est due à une restauration entreprise au milieu du XIXème siècle.

Photographies prises le 11 avril 2019

Photos  © Bernard-K.Project

Publié dans PARIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article