Sur les pas d’Eugène Atget. Passage de Beaujolais; 1er arrondissement.

Publié le par Bernard K

Eugène Atget (1857-1927)

Eugène Atget fut peut-être marin, il fut directeur d’un hebdomadaire humoristique, acteur, puis photographe. D’abord spécialisé dans les photographies de paysages et les végétaux et des documents pour les théâtres et les acteurs, à partir de 1897 au moment où se créé la Commission du Vieux Paris il commence à photographier les quartiers de Paris, les boutiques, les métiers.

La Commission du Vieux Paris  est un comité consultatif présidé par la Maire de Paris ou son représentant. Elle a été créée en 1897. Sa mission est de conseiller la Maire pour la protection du patrimoine parisien tant sur le plan historique, archéologique, architectural et urbain. La Commission du Vieux Paris  existe encore de nos jours.

Eugène Atget a vendu ses photographies à différentes institutions publiques comme le musée Carnavalet, la Bibliothèque historique de la ville de Paris.

La Bibliothèque Nationale de France possède ainsi un fonds de près de 4000 photographies. La Bibliothèque historique de la ville de Paris possède un fonds de 6500 photographies, le Musée Carnavalet possède un fonds de 9000 photographies.

Berenice Abbott (1898 – 1991), une photographe américaine achète, à la mort d’Eugène Atget,  photographies, albums, répertoire et négatifs qu’elle prête pour des expositions et des livres. En 1968, elle vend sa collection au Museum of Modern Art de New York.

 

Avec « Sur les pas d’Eugène Atget », je voudrais essayer de comparer le Paris des années 1890 – 1920 au  Paris  des années  2018 – 2019.

Passage Beaujolais : 47 rue Montpensier  mai 1906 - - photo : Eugène Atget (1857-1927) - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Passage Beaujolais : 47 rue Montpensier mai 1906 - - photo : Eugène Atget (1857-1927) - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Le passage du Beaujolais  entre  la rue Montpensier et la rue de Richelieu est long de 17 mètres. Il a été créé en 1812.

Il est situé à quelques pas du Palais-Royal.

Sur les pas d’Eugène Atget. Passage de Beaujolais; 1er  arrondissement.

Dans l’Annuaire-almanach du commerce de l'industrie de 1907 :

Au 43 et au 47 de la rue Montpensier et dans le passage se trouvaient deux boyaudiers, un coiffeur, un café et un marchand de vins.

J’ai trouvé deux définitions d’un boyaudier :

Soit un ouvrier spécialisé dans la préparation des boyaux destinés à diverses industries.

Soit un charcutier qui traite les intestins des animaux de boucherie pour la confection du boudin, des saucisses.

Je pense qu’ici c’est l’ouvrier spécialisé.

Je remarque qu’il y a encore de nos jours un café situé dans le même immeuble qu’en 1906.

Photos  © Bernard-K.Project (sauf indications)

Publié dans PARIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article