Paris d’Hier - Exposition Universelle Paris 1900.

Publié le par Bernard K

L’exposition universelle Paris 1900 se voulait une vitrine de cette fin de XIème siècle tournée vers un avenir magnifié. C’était l’exposition de l’électricité, de la modernité.

Je pense que beaucoup croyaient que l’on allait sortir des temps barbares pour entrer dans un nouveau monde peut-être meilleur. Résultat : deux guerres mondiales ! 20 millions de morts lors de la 1ere guerre mondiale, et 60 millions de morts lors de la 2ème guerre mondiale.

 

Le 14 avril était le jour de l’inauguration par le Président de la République Emile Loubet.  Le 15 avril, dimanche de Pâques, l’exposition était ouverte au public.

Tous les pavillons étrangers n’étaient pas encore achevés.

Exposition Universelle de 1900. La porte monumentale – Etienne Neurdein  (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Exposition Universelle de 1900. La porte monumentale – Etienne Neurdein (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

36 portes d’entrées permettaient d’accéder à l’exposition.

La principale porte d’entrée était La Porte Monumentale. Elle était située Place de la Concorde à l’entrée du Cours de la Reine le long de la Seine. Haute de 45 mètres, la Porte était décorée des armes de la Ville de Paris, surmontée du Coq Gaulois. A son sommet surplombant les visiteurs, se tenait une « Parisienne ». Le soir la porte était illuminée. Les deux pylônes encadrant la porte était des phares électriques.

La Porte Monumentale – crédit photo : Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
La Porte Monumentale – crédit photo : Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN

La Porte Monumentale – crédit photo : Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN

36 guichets permettaient de  faire rentrer en un minimum de temps un maximum de visiteurs. 50000 visiteurs à l’heure.

 

Exposition Universelle de 1900. Vue générale et Tour Eiffel – Etienne Neurdein  (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Exposition Universelle de 1900. Vue générale et Tour Eiffel – Etienne Neurdein (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

La reconstitution du vieux Paris - Cliché de M. P. Duchenne  - « La vie parisienne à travers le XIXe siècle  Paris de 1800 à 1900 d'après les estampes et les mémoires du temps », publié sous la direction de Charles Simond (1901) - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France.

La reconstitution du vieux Paris - Cliché de M. P. Duchenne - « La vie parisienne à travers le XIXe siècle Paris de 1800 à 1900 d'après les estampes et les mémoires du temps », publié sous la direction de Charles Simond (1901) - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France.

Exposition Universelle de 1900. Galerie des Machines, Section Etrangère – Etienne Neurdein  (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Exposition Universelle de 1900. Galerie des Machines, Section Etrangère – Etienne Neurdein (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Exposition Universelle de 1900. La Passerelle du Pont des Invalides – Etienne Neurdein  (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Exposition Universelle de 1900. La Passerelle du Pont des Invalides – Etienne Neurdein (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Exposition Universelle de 1900. Trottoir Roulant, Avenue de la Bourdonnais – Etienne Neurdein  (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Exposition Universelle de 1900. Trottoir Roulant, Avenue de la Bourdonnais – Etienne Neurdein (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Le trottoir roulant appelé « Rue de l’Avenir », avait deux vitesses 4 km/h et 8 km/h. Ce trottoir préfigurait les villes du futur. Il était long de 3km et installé sur un viaduc à 7 mètres du sol.

Pour ceux qui ne pouvaient, ne voulaient ou n’osaient emprunter ce moyen de transport, il y avait un petit train sur rail qui faisait le même parcours que la « Rue de l’Avenir ».

Exposition Universelle de 1900. Trottoir Roulant, Station du Pont de l'Alma – Etienne Neurdein  (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts

Exposition Universelle de 1900. Trottoir Roulant, Station du Pont de l'Alma – Etienne Neurdein (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts

Exposition Universelle de 1900. Le Pont d'Iéna et le Trocadéro – Etienne Neurdein  (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Exposition Universelle de 1900. Le Pont d'Iéna et le Trocadéro – Etienne Neurdein (1832-191?) Louis Neurdein (1846-19??) - Bibliothèque numérique de l’INHA – Provenance de l’original : Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Exposition Universelle de 1900. Le Maréorama, Champs de Mars, en face de la gare – affiche : Hugo d'Alési - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Exposition Universelle de 1900. Le Maréorama, Champs de Mars, en face de la gare – affiche : Hugo d'Alési - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Le Maréorama était une attraction qui donnait l’impression d’un voyage à bord d’un bateau. Les spectateurs se tenaient sur le pont d’un steamer, un équipage réel faisait  les manœuvres. Une machinerie reproduisait le tangage et le roulis du navire.  Des manches à air simulaient le vent. Des senteurs évoquaient la mer, le varech. Tandis que de chaque côté d’immenses toiles peintes se déroulaient représentant différents paysages : le port de Villefranche sur Mer, Naples, les côtes tunisiennes, Venise, Istanbul (encore appelé à cette époque Constantinople), ou encore la pleine mer et des rencontres avec d’autres navires. Il semble les passagers avaient vraiment l’illusion de se trouver à bord d’un vrai bateau avec des tempêtes, des effets de nuit ou peut-être de soleil couchant ou se levant. 

Avant même l’ouverture de l’exposition toute la presse française et même la presse étrangère parla de cette attraction. L’un des « Clous » de l’exposition.

En route pour l’exposition – dessin de Caran d'Ache, paru dans le Figaro du lundi 18 avril 1900 - - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France.

En route pour l’exposition – dessin de Caran d'Ache, paru dans le Figaro du lundi 18 avril 1900 - - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France.

Publié dans PARIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article