Paris – Place de la Concorde – FIAC Hors les Murs, Architecture

Publié le par Bernard K

Place de la Concorde, sur le terre-plein qui longe le mur du jardin des Tuileries.

Paris – Place de la Concorde – FIAC Hors les Murs, Architecture
Paris – Place de la Concorde – FIAC Hors les Murs, Architecture

Jean Maneval (1923-1986)

 

« Présenté au Salon des Arts Ménagers en 1956, ce projet restera à l’état de prototype. Pour que celui-ci soit réalisé, il faudra attendre que l’architecte-urbaniste et théoricien Jean Maneval (1923-1986) présente son unité d’habitation entièrement réalisée en matériaux de synthèse qui sera fabriquée en série et commercialisée. Conçue en 1964 et industrialisée à partir de 1968, la bulle “six coques” de Jean Maneval fera l’objet d’un programme d’équipement d’un village de vacances expérimental dans les Hautes-Pyrénées. De par leur forme et leur couleur, ces maisons-bulles, s’intègrent parfaitement dans le paysage. La fabrication de ces bulles s’arrêtera vers 1970 et restera limitée à une trentaine d’exemplaires. »

.fiac.com/hors-les-murs/place-de-la-concorde

 

 

 

 

 

Jean Prouvé (1901-1984)

Jean Prouvé – Structure préfabriquée pour l’Institut Fénelon à Clermont-Ferrand (1958) ; Bois, verre, métal ; 3 × 19,2 × 6,94 m

Jean Prouvé – Structure préfabriquée pour l’Institut Fénelon à Clermont-Ferrand (1958) ; Bois, verre, métal ; 3 × 19,2 × 6,94 m

« Au début des années 50, L’Institut Fénelon de Clermont-Ferrand envisage la construction d’une salle dédiée au cours de musique et qui servirait aussi d’extension à l’école. Pour ce projet, l’architecte français Jean Prouvé (1901-1984) conçoit un bâtiment à partir de panneaux en aluminium embouti, joints les uns aux autres. L’ensemble est recouvert d’un toit constitué de bacs en aluminium qui s’empilent les uns à la suite des autres. Conçu à partir d’éléments préfabriqués, le bâtiment est monté en un temps très court. A l’arrière du bâtiment, la base des grandes vitres est recouverte de plaque d’aluminium nervuré. L’ensemble constitue une structure fiable pour durer. »

fiac.com/hors-les-murs/place-de-la-concorde

Jean Prouvé - école provisoire de Villejuif (1958) ; Bois, verre, métal ; 351 × 1070 × 930 cm
Jean Prouvé - école provisoire de Villejuif (1958) ; Bois, verre, métal ; 351 × 1070 × 930 cm
Jean Prouvé - école provisoire de Villejuif (1958) ; Bois, verre, métal ; 351 × 1070 × 930 cm

Jean Prouvé - école provisoire de Villejuif (1958) ; Bois, verre, métal ; 351 × 1070 × 930 cm

Encore de Jean Prouvé l’école provisoire de Villejuif.

 

« En 1956, Jean Prouvé s’est déjà imposé comme l’un des plus talentueux concepteurs d’architectures provisoires d’urgence. Dans ce cadre, il reçoit la commande d’un groupe scolaire à Villejuif. Le cahier des charges du projet impose une construction d’exécution rapide, légère et capable de supporter d’éventuels démontages et remontages. Réalisée à partir d’éléments préfabriqués, la structure asymétrique se compose de béquilles en tôle d’acier supportant une toiture en porte à faux en bois contrecollée cintrée. La façade entièrement vitrée est rythmée par des éléments en tôle d’acier servant aussi bien de raidisseurs que d’aération. Conçue comme une architecture provisoire, l’école fut effectivement démontée et les éléments réutilisés pour d’autres architectures. »

fiac.com/hors-les-murs/place-de-la-concorde

 

Photos  © Bernard-K.Project

Publié dans MUSEES EXPOSITIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article