Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)

Publié le par Bernard K

Veuë et perspective d'une partie des ville et chasteau d'Avignon – Israël Silvestre (1621 – 1691) –  Bibliothèque municipale de Lyon (F17SIL004097)

Veuë et perspective d'une partie des ville et chasteau d'Avignon – Israël Silvestre (1621 – 1691) – Bibliothèque municipale de Lyon (F17SIL004097)

Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)

Le pont, pont Bénézet (Bénézet ou Petit Benôit du nom d’un berger du Vivarais qui reçut de Dieu l’ordre d’aller construire un pont à Avignon et qui réunit des fonds auprès des notables de la ville) fut construit entre 1177 et 1185. A l’époque ce pont long de 920 mètres et large de 4 mètres était le seul pont sur le Rhône  entre la Mer Méditerranée et Lyon.

Le pont fut en partie détruit en 1226 pendant le siège de la ville par le Roi de France Louis VIII. Il fut reconstruit.

Les crues et la violence du fleuve endommagèrent souvent le pont.

Aspet de la Ville d'Avignon 29 August 1609 : Veüe de la Ville d'Avignon, le 29 Août 1609  -  dessin :  Etienne Martellange (1569-1641) - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Aspet de la Ville d'Avignon 29 August 1609 : Veüe de la Ville d'Avignon, le 29 Août 1609 - dessin : Etienne Martellange (1569-1641) - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)
Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)
Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)

Au XVIIème siècle le pont devenu trop abimé, la ville ne pouvait plus assurer les réparations couteuses. Les arches emportées par les crues furent remplacées par des passerelles de bois. Le pont fut abandonné.

 

 

En 1674, le pont menaçant de s’effondrer les reliques de Saint –Bénézet furent enlevées de la chapelle Saint-Nicolas et transférées au cloitre des Célestins. Après de nombreux déménagements et la profanation des reliques en 1791, les restes de la dépouille furent transférées à la cathédrale Notre Dame de Doms, proche du Palais des Papes, et  qui surplombe la ville.

 

Le Pont de Saint-Bénézet à Avignon – dessin – Anonyme – 1810  Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Le Pont de Saint-Bénézet à Avignon – dessin – Anonyme – 1810 Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Avignon le pont Saint Benezet – 1887 - eau-forte et pointe sèche - Octave de Rochebrune (1824-1900) – Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Avignon le pont Saint Benezet – 1887 - eau-forte et pointe sèche - Octave de Rochebrune (1824-1900) – Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)
Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)
Photographie du pont d'Avignon, par Carlos Braun - photographies à Avignon et à Arles, en 1891 - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Photographie du pont d'Avignon, par Carlos Braun - photographies à Avignon et à Arles, en 1891 - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)
Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)
Avignon – Vaucluse - Le Pont Bénézet (ou le pont d’Avignon)

Aujourd’hui il ne reste que quatre arches, la chapelle Saint-Bénézet et la chapelle Saint Nicolas dédiée à la confrérie  des Nautoniers.

Imagerie d'Epinal. N° 27, Sur le pont d' Avignon, ronde : chanson populaire  -   estampe -  Éditeur :  Pellerin et Cie, imp.-édit. , Epinal, 1908 -

Imagerie d'Epinal. N° 27, Sur le pont d' Avignon, ronde : chanson populaire - estampe - Éditeur : Pellerin et Cie, imp.-édit. , Epinal, 1908 -

Vieilles chansons et rondes pour les petits enfants, notées avec des accompagnements faciles par Charles-Marie Widor (1844-1937) -  Illustrations de Louis-Maurice  Boutet de Monvel (1851-1913) – Editeur Librairie Plon - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Vieilles chansons et rondes pour les petits enfants, notées avec des accompagnements faciles par Charles-Marie Widor (1844-1937) - Illustrations de Louis-Maurice Boutet de Monvel (1851-1913) – Editeur Librairie Plon - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

L’histoire de la comptine n’est pas très claire. Elle apparait sous sa forme actuelle  en  1853 dans l'opérette d'Adolphe Adam créée pour l'Opéra-Comique à Paris, et intitulée "l'Auberge Pleine". Elle devint célèbre en 1876 dans une opérette appelée « Sur le Pont d’Avignon ». Mais il semble que jamais il n’y eu de danse en rond sur le pont.

Théâtre des Bouffes-Parisiens. Le pont d'Avignon. Opéra-bouffe en 3 actes. Paroles de Armand Liorat. Musique de Charles Grisart  affiche - lithographie de Louis Denis - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Théâtre des Bouffes-Parisiens. Le pont d'Avignon. Opéra-bouffe en 3 actes. Paroles de Armand Liorat. Musique de Charles Grisart affiche - lithographie de Louis Denis - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Photos  © Bernard-K.Project

Publié dans AILLEURS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article