Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.

Publié le par Bernard K

La galerie Vero-Dodat est située dans le 1er arrondissement entre la rue Jean-Jacques Rousseau et la rue du Bouloi, non loin du Louvre et du Palais-Royal.

Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.

Elle est longue de 80 mètres et large de 4 mètres.

Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.

La galerie Vero-Dodat tient son nom de Benoit Vero, et François Dodat, deux charcutiers, qui achetèrent des parcelles contigües. Sur ces parcelles ils firent construire des immeubles et une galerie qui fut inaugurée en 1826.

La galerie connut très vite un grand succès. Elle était proche du Palais-Royal.

 

 

Elle profitait également des Messageries Laffitte, Gaillard et Cie. En attendant leurs diligences les voyageurs allaient flâner dans la galerie.

Messageries Laffitte, Gaillard et Cie / Voitures- lithographie de Victor Adam (1801 - 1866); éditeur : Boivin ; imprimé par : Lemercier & Cie - Londres, Angleterre, British Museum - © The Trustees of the British Museum

Messageries Laffitte, Gaillard et Cie / Voitures- lithographie de Victor Adam (1801 - 1866); éditeur : Boivin ; imprimé par : Lemercier & Cie - Londres, Angleterre, British Museum - © The Trustees of the British Museum

La galerie permettait un accès direct entre le quartier du Palais-Royal et les Halle avant le percement de nouvelles rues.

Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.

Les devantures des boutiques sont identiques. La tradition des lettres en fer au-dessus des boutiques perdure.

Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.

Dans le ciel de la galerie alternent caissons et verrières. Apollon, Minerve, Cérès et Mercure y sont représentés en tant que symboles des arts, de l’agriculture et le commerce.

Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.

« Passage Véro-Dodat.

 Le passage Véro-Dodat, construit depuis peu d'années en face de la rue Montesquieu, fait communiquer la rue Croix-des-Petits-Champs avec celle de Grenelle, vis-à-vis de l'entrée des messageries Laffitte. Sa situation le rend très passant; il est très bien orné, et les belles boutiques y abondent. A l'entrée de la galerie est celle d'un marchand d'estampes et gravures ; on y voit constamment exposées toutes les caricatures qui ont paru avec le journal qui portait ce nom, avec le Charivari et sous divers titres. Elles sont en général plus méchantes que spirituelles, et comme il y a beaucoup plus d'amateurs de ce qui est très méchant, parce qu'une méchanceté est facile à saisir, que de ce qui est finement spirituel, parce que pour jouir de l'esprit des autres il faut en avoir soi-même, il y a toujours double et triple haie de curieux devant la boutique, et il n'est pas rare que parmi ces curieux il s'en trouve qui prennent pour leurs poches celles de leurs voisins. »

 «  Paris ancien et moderne ou Histoire de France divisée en douze périodes appliquées aux douze arrondissements de Paris, et justifiée par les monuments de cette ville célèbre »  de Jules Lacroix de Marlès - éditeur : Parent-Desbarres, 1838 - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Le Charivari : publiant chaque jour un nouveau dessin - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale

Le Charivari : publiant chaque jour un nouveau dessin - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale

Louis-François Bertin - Chez Aubert, galerie véro dodat - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Louis-François Bertin - Chez Aubert, galerie véro dodat - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

« Portrait de Louis-François Bertin, dit Bertin l’aîné (1766-1841), fondateur et rédacteur en chef du Journal des Débats politiques et littéraires » - Jean-Auguste-Dominique Ingres - Paris France ; Musée du Louvre.

« Portrait de Louis-François Bertin, dit Bertin l’aîné (1766-1841), fondateur et rédacteur en chef du Journal des Débats politiques et littéraires » - Jean-Auguste-Dominique Ingres - Paris France ; Musée du Louvre.

Caricature : estampe : Pauvre France – Auteurs Eugène Forest et  Grandville - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Caricature : estampe : Pauvre France – Auteurs Eugène Forest et Grandville - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

 Caricature : La Daguerréotypomanie : estampe : Théodore Maurisset  (1803-1860) - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Caricature : La Daguerréotypomanie : estampe : Théodore Maurisset (1803-1860) - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

La galerie est inscrite aux Monuments Historiques par arrêté du 9 juin 1965.

« La galerie Véro-Dodat fut ouverte en 1826 par deux charcutiers. Benoit Véro avait sa boutique située au numéro 1 de la rue Montesquieu, au coin de la rue des Petits-Champs. Dodat, quant à lui, avait la sienne au coin du Faubourg Saint-Denis. Véro acheta en 1819 l'hôtel de Quatremère, datant du 18e siècle et situé au 2 rue du Bouloi. Une grande parcelle du côté de la rue de Grenelle Saint-Honoré vint compléter cette acquisition et permit aux deux commerçants d'ouvrir la galerie et de faire construire quelques immeubles autour de deux cours en enfilade situées au numéro 21 de la rue. L'emplacement était bien choisi : du côté de la rue de Grenelle, la rue ouvrait en face d'une des entrées de la cour des Messageries Laffite et Caillard ; l'autre extrémité offrait le trajet le plus court pour se rendre du quartier des Halles au Palais-Royal. La galerie était décorée d'ornements s'inspirant du thème du commerce, et les matériaux étaient choisis pour leur appartenance au luxe. Elle comporte une enfilade de boutiques aux devantures richement travaillées, surmontées d'un attique occupé par des logements. Trois verrières couvrent la galerie en alternance avec des plafonds stuqués et ornés de toiles marouflées. Cette galerie fonctionne encore en tant que galerie marchande et appartient à une copropriété. »

« Façades et toitures sur rues ; façades et plafonds intérieurs, sols du passage : inscription par arrêté du 9 juin 1965 »

Notice des Monuments historiques

Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.
Paris. Galerie Vero-Dodat. Entre la rue du Bouloi et la rue Jean-Jacques Rousseau. 1er arr – Photo : René-Jacques (1908-2003) – source : Ville de Paris / BHVP / Roger-Viollet

Paris. Galerie Vero-Dodat. Entre la rue du Bouloi et la rue Jean-Jacques Rousseau. 1er arr – Photo : René-Jacques (1908-2003) – source : Ville de Paris / BHVP / Roger-Viollet

Paris, mon Paris - 1er arrondissement - Galerie Vero Dodat.

La galerie fut restaurée en 1997.

Photos  © Bernard-K.Project (sauf indications)

Publié dans PARIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article