« Noli me tangere » (Ne me touches pas)

Publié le par Bernard K

«  Noli me tangere »  Le Titien – vers 1514 – Londres, Angleterre, National Gallery. Photo © The National Gallery, London.

« Noli me tangere » Le Titien – vers 1514 – Londres, Angleterre, National Gallery. Photo © The National Gallery, London.

Cette peinture du Titien  - Tiziano Vecellio (1488-1490 – 1576) - , exposée à la National Gallery à Londres représente Marie-Madeleine qui après avoir trouvé vide la tombe de Jésus rencontre un homme. Elle le prend d’abord pour le jardinier. Mais lorsque l’homme s’adresse à elle par son nom elle comprends que cet homme est Jésus.

 

 « Marie Madeleine se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus. Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. » Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. » Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : « Maître ». Jésus reprend : « Ne me touches pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit. »

Jean – 20, 118-18

Petite anecdote racontée par la National Gallery :

« Pendant  de la Seconde Guerre mondiale, la collection de la National Gallery a été évacuée vers une mine d'ardoise à Manod, au Pays de Galles, pour être conservée. En 1942, sous la pression du public, il fut décidé que chaque mois 'un seul tableau par mois serait ramené à Londres et exposé à la galerie. «Noli me Tangere» a été le premier tableau à être exposé. »

"Cachez-les dans des grottes et des caves, mais pas une peinture ne doit quitter cette île." - Winston Churchill, 1940

Publié dans MUSEES EXPOSITIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article