Le Soldat Inconnu

Publié le par Bernard K

Le 10 novembre 1920, deux ans après la fin de la Première Guerre Mondiale qui fit environ 18.6 millions de morts, le  soldat de 2ème classe Auguste Thin du 132ème régiment d’infanterie, fils d’un mort pour la France, engagé volontaire en janvier 1918 et gazé, désigna parmi 8 cercueils de soldats inconnu celui qui serait le Soldat inconnu et qui reposerait sous l’Arc de Triomphe à Paris. La cérémonie se déroulait dans la citadelle souterraine de Verdun. Les corps des soldats « identifiés comme français, mais dont l’identité personnelle n’aura pu être établie » provenaient des neufs secteurs de l’ancien front (Flandres, Artois, Somme, Marne, Chemin des Dames, Champagne, Verdun, Lorraine et Alsace).

Seuls huit cercueils arrivèrent le 9 novembre car un doute subsistait sur l’un des corps exhumés.

 Le soldat Train, qui vient de désigner le cercueil du soldat inconnu devant M. Maginot -Agence de presse Meurisse, Agence photographique – Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Le soldat Train, qui vient de désigner le cercueil du soldat inconnu devant M. Maginot -Agence de presse Meurisse, Agence photographique – Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

A noter l'erreur de nom dans la notice de la photographie. "Train" au lieu de "Thin". 

10-11-20, Verdun, la chapelle ardente des 8  soldats inconnus dans la citadelle - Agence Rol. Agence photographique - Bibliothèque nationale de France - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

10-11-20, Verdun, la chapelle ardente des 8 soldats inconnus dans la citadelle - Agence Rol. Agence photographique - Bibliothèque nationale de France - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

André Maginot, le ministre des Pensions (en charge des Anciens Combattants) tend au soldat Thin un bouquet de fleurs et dit «Soldat, vous allez le déposer sur l’un des huit cercueils qui sera le Soldat Inconnu […]. C’est le suprême hommage, et qui n’est pas trop grand, lorsqu’il s’agit de celui dont le sacrifice anonyme et le courage surhumain ont sauvé la Patrie, le Droit et la Liberté ».

Le jeune soldat s’arrête devant le sixième cercueil et y dépose le bouquet de fleur. Plus tard il expliqua son geste en disant qu’il a voulu rendre hommage à son régiment (132ème) en additionnant tous les chiffres 1+3+2,  (mais peut-être est-ce une légende).

10-11-20, Verdun transport de la bière contenant le soldat inconnu -  Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
10-11-20, Verdun transport de la bière contenant le soldat inconnu -  Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
10-11-20, Verdun transport de la bière contenant le soldat inconnu -  Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
10-11-20, Verdun transport de la bière contenant le soldat inconnu -  Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

10-11-20, Verdun transport de la bière contenant le soldat inconnu - Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

10-11-20, Verdun cortège accompagnant vers la gare la bière du soldat inconnu - Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
10-11-20, Verdun cortège accompagnant vers la gare la bière du soldat inconnu - Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
10-11-20, Verdun cortège accompagnant vers la gare la bière du soldat inconnu - Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

10-11-20, Verdun cortège accompagnant vers la gare la bière du soldat inconnu - Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Le lendemain 11 novembre le cercueil est acheminé vers Paris pour être déposé sous l’Arc de Triomphe. Toutefois il ne sera inhumé que le 28 janvier 1921.

Cérémonies du 11 novembre 1920, le cercueil du soldat inconnu - photos Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
Cérémonies du 11 novembre 1920, le cercueil du soldat inconnu - photos Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
Cérémonies du 11 novembre 1920, le cercueil du soldat inconnu - photos Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
Cérémonies du 11 novembre 1920, le cercueil du soldat inconnu - photos Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Cérémonies du 11 novembre 1920, le cercueil du soldat inconnu - photos Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Les sept autres soldats inconnus reposent à  la nécropole du "Faubourg Pavé" prés de Verdun. - Bibliothèque nationale de France Bibliothèque nationale de France.

Et parce qu’en France, rien n’est simple et tout est récupération politicienne, l'arrivée  du Soldat Inconnu à Paris et sous l'Arc de Triomphe fut associée à la célébration du cinquantenaire de la République et au transfert du cœur de Gambetta au Panthéon.

Léon Gambetta (1838 – 1882) proclama le 4 septembre 1870 la République à l’Hôtel de Ville de Paris (deux jours après la défaite militaire de l'Empire à Sedan).

11-11-20, vue générale devant le Panthéon [les chars du soldat inconnu et du coeur de Gambetta, fêtes du cinquantenaire de la République] - Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

11-11-20, vue générale devant le Panthéon [les chars du soldat inconnu et du coeur de Gambetta, fêtes du cinquantenaire de la République] - Agence Rol. Agence photographique - Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Bertrand Tavernier dans son film « La Vie et rien d'autre » sorti en 1986 avec Philippe Noiret et Sabine Azéma a reconstitué cet épisode du choix du Soldat Inconnu.

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article