FIAC 2017 – Hors les Murs – Jardin des Tuileries (7ème partie)

Publié le par Bernard K

FIAC

Hors les Murs

 

 

 

 

Jardin des Tuileries

 

Replicable space, 2017,  Christian de Portzamparc, Panneau de gypse, briques, fi brociment, métal déployé, vitre de verre trempée,    4,65 x 6 x 6 m
Replicable space, 2017,  Christian de Portzamparc, Panneau de gypse, briques, fi brociment, métal déployé, vitre de verre trempée,    4,65 x 6 x 6 m
Replicable space, 2017,  Christian de Portzamparc, Panneau de gypse, briques, fi brociment, métal déployé, vitre de verre trempée,    4,65 x 6 x 6 m
Replicable space, 2017,  Christian de Portzamparc, Panneau de gypse, briques, fi brociment, métal déployé, vitre de verre trempée,    4,65 x 6 x 6 m

Replicable space, 2017, Christian de Portzamparc, Panneau de gypse, briques, fi brociment, métal déployé, vitre de verre trempée, 4,65 x 6 x 6 m

« Christian de Portzamparc est né en 1944 à Casablanca. Il vit et travaille à Paris.

Replicable space (espace reproductible) est composé de divers éléments, positionnables dans différentes combinaisons selon le site et la fonction du bâtiment. Placés autour d’un atrium central, les différents modules créent un espace intérieur/extérieur qui peut être dédié à un espace d’exposition, comme pour Revolution Museum of Design and Architecture qui sera inauguré prochainement aux Philippines. Espace versatile, il peut devenir musée ou galerie d’art, accueillir des performances, servir de club ou de salle modulable. Pour garantir une adaptabilité maximum, les différents modules peuvent être habillés d’une gamme étendue de matériaux variés, choisis selon l’usage et la programmation envisagés. »

FIAC/Hors les Murs

Maison démontable, Jean Prouvé,  Bois et métal, 6 x 6 m
Maison démontable, Jean Prouvé,  Bois et métal, 6 x 6 m
Maison démontable, Jean Prouvé,  Bois et métal, 6 x 6 m
Maison démontable, Jean Prouvé,  Bois et métal, 6 x 6 m
Maison démontable, Jean Prouvé,  Bois et métal, 6 x 6 m

Maison démontable, Jean Prouvé, Bois et métal, 6 x 6 m

« Réalisés à partir de 1944, et rares rescapés de la période après-guerre, ces pavillons étaient destinés à reloger les sinistrés de Lorraine. Jean Prouvé, originaire de Nancy et constructeur de génie, obtint du Ministère de la Reconstruction une commande de logements d’urgence. Véritables performances d’architecture démontables, ces « baraques » étaient acheminées en pièces détachées dans les villages dévastés et pouvaient être montées en une journée par 3 personnes sur place, permettant aux populations de rester dans leurs villages. La rareté des matériaux et la priorité accordée à l’édification de logements permanents expliquent que l’industrialisation de ces logements ne dépassa jamais le stade de la petite série. En 1947, Prouvé reçut la Médaille d’Or de la Reconstruction et de l’Urbanisme. »

FIAC/Hors les Murs

Photos  © Bernard-K.Project

Publié dans MUSEES EXPOSITIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article