La "Mort Saint-Innocent"

Publié le par Bernard K

La "Mort Saint-Innocent"

Cette statue en albâtre, haute de 1.20 mètre provient de l’ancien cimetière des Innocents. Le cimetière des Innocents était situé dans l’actuel quartier des Halles. Le cimetière fut fermé en 1780 après qu’un restaurateur du quartier trouva dans sa cave des ossements, des squelettes et des cadavres provenant des fosses qui par le poids des sépultures avaient déversées.

En 1780 les murs de fosses s’écroulèrent emplissant la cave d’un restaurateur  d’ossements et de cadavres. Le cimetière fut alors fermé.

Le cimetière fut détruit en 1786. Les ossements furent transférés vers les catacombes.

Une place décorée en son centre d’une haute fontaine, à quelques pas du Forum des Halles en marque l’emplacement.

La statue était enfermée dans un coffre ouvert uniquement le jour de la Toussaint.

Cette statue est visible au musée du Louvre dans les salles des sculptures françaises au rez-de- chaussée de l’aile Richelieu.

Sur son bouclier, un quatrain :

"Il n'est vivant tant soit plein d'art

Ne de force pour resistance

Que je ne frappe de mon dard

Pour bailler aux vers leur pitance

Priez Dieu pour les trepasses."

En 1786 la statue a été déplacée à l’église Saint Gervais près de l’actuel Hôtel de Ville, puis à Notre Dame avant d’entrer au musée des Monuments Français, elle entre au Louvre en 1866.

 

 

 

L’écrivain Jean-François Parot évoque ce déménagement dans un des romans  de la série « Nicolas Le Floch » « L’Inconnu du Pont-Notre Dame ».

La "Mort Saint-Innocent"
La "Mort Saint-Innocent"
La "Mort Saint-Innocent"
La "Mort Saint-Innocent"

Paris - Musée du Louvre - Aile Richelieu - Sculptures françaises - 
Passage de la "Mort Saint-Innocent" (Salle 13)

Publié dans MUSEES EXPOSITIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article