Dermot Bolger - Toute la famille sur la jetée du Paradis

Publié le par Bernard K

Ce que dit l’éditeur :

Sur l’auteur :

« Né en 1959, Dermot Bolger est issu de la classe ouvrière du faubourg dublinois de Flinglas. Il se consacre à l’écriture depuis 1984. Il a su soutenir et encourager toute une génération d’écrivains irlandais. Un grand nombre de ses ouvrages a été traduit en français. »

 

Sur le livre

« Irlande 1915. La famille Goold Verschoyle vit au rythme de l’aristocratie protestante irlandaise : le manoir familial qu’elle possède dans le comté de Donegal est le théâtre des jours heureux et paisibles. Mais l’Europe gronde et ne tardera pas à disperser les uns et les autres sur les routes du chaos. Montée des conflits sociaux et guerre fratricide en Irlande pour certains, idéologie communiste ou Espagne franquiste pour d’autres : tous devront affronter l’enfer de ce siècle dans l’espoir de retrouver le paradis perdu de leur enfance.

En s’inspirant d’une histoire réelle, Dermot Bolger dresse le portrait d’hommes et de femmes unis par une mémoire commune : les souvenirs d’une époque disparue. Avec la virtuosité d’un conteur, il nous livre le récit d’une famille prise dans la tourmente de l’Histoire. »

 

Extrait :

« Mrs Ffrench traversa la pelouse devant Bruckless House et arriva sur l’allée de gravier qui menait à la petite jetée. Des années plus tôt, au cours d’un pique-nique où la famille Goold Verschoyle s’était demandé s’il fallait l’appeler la jetée des Bruckless ou la jetée de Mrs Ffrench, Eva avait insisté pour qu’en fait on lui donne le nom de jetée du Paradis parce que c’était vraiment un paradis. »

 

Hélas le paradis en cette première partie du XXème siècle disparait bien vite. L’action du roman se situe entre 1915 et 1946. C’est l’une des pires périodes de l’Histoire du Monde. Une période d’Enfer.

 

Nous suivons la famille Goold Verschoyle et en particulier trois des enfants Eva, Art et Brendan. Une famille qui traverse la terrible histoire de l’Irlande et de ses conflits complexes pour nous, les conflits entre Catholiques et Protestants, entre Irlandais et Anglais, mais également les conflits internes entre les différents mouvements et composantes de L’IRA (Irish Republican Army) qui paraissent parfois encore plus brutaux et plus violents que les affrontements avec la Grande-Bretagne.

La montée du fascisme en Irlande qui se voudrait proche du fascisme italien, d’autant plus que le Pape ne semble pas s’opposer à Mussolini.

Cette histoire raconte le communisme stalinien, dans lequel les frères s’engagent, au point d’être totalement aveugles ou ne voulant pas en voir les horreurs en Russie bien sûr, mais également pendant la guerre d’Espagne.

On ne peut qu’être choqué par ce comportement, mais en même temps on se dit que nous voyons cette période avec le recul de l’Histoire et les lectures des livres d’Alexandre Soljenitsyne.

Adaptée d’une histoire réelle, l’auteur s’attache au personnage d’Eva. Une femme qu’il a rencontré at qui lui a raconté l’histoire de sa famille. Dans le roman la jeune femme, personnage principal, est quelqu’un d’attachant. Qui voudrait que sa famille se retrouve sur la jetée. Qui pense à ce qui aurait pu se passer si elle avait dit oui à son premier amour. A la fois hors de son temps et dans son temps.

J’ai adoré ce roman. Un roman intense. Un livre que j’ai lu facilement. Bien traduit semble-t-il. Ou se mêle donc les petites histoires de cette famille et la grand Histoire du XXème siècle.

Je ne connaissais pas ce romancier, et je ne me souviens plus comment j’ai découvert ce livre. Un article peut-être. Ce livre m’a donné envie de lire d’autres romans de cet écrivain.

Dermot Bolger - Toute la famille sur la jetée du Paradis

Trad. de l'anglais (Irlande) par Bernard Hœpffner

Avec la collaboration de Catherine Goffaux

672 pages

Collection Folio (n° 5033), Gallimard

Publié dans LIVRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article