Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

Publié le par Bernard K

La rue du Temple commence dans le 4ème arrondissement et finie dans le 3ème arrondissement, de la rue de Rivoli à la Place de la République. Elle mesure 1335 mètres de long et est mesure dans sa plus grande largeur 20 mètres.

Elle est composée de plusieurs rue et voies : rue des Coquilles puis ruelle Gentien, puis ruelle Jean Gentien et rue Jacques Gentien ; rue Barre du Bec ou rue de l'Abbéie du Bec Hellouin ; rue Sainte-Avoie ou rue du Temple ou rue de la Milice du Temple ou rue de la Chevalerie du Temple.

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

En partant de la rue de Rivoli nous longeons le BHV Bazar de l’Hôtel de Ville (sous le drapeau).

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

La rue est d’abord très animée de boutiques et de restaurants, puis se calme avant de redevenir plus animée en arrivant vers la Place de la République. Toutefois ce jour-là un rassemblement Place de la République semblait avoir dissuadés beaucoup de venir flâner, se promener, acheter.

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

Au numéro 71 est situé l’hôtel de Saint-Aignan, construit pour Claude de Mesmes, (1595-1650), comte d'Avaux, qui servit Richelieu puis Mazarin. En 1680, il devient la propriété du duc de Saint-Aignan, Paul de Beauvilliers qui eut la charge de l'éducation du duc de Bourgogne (petit-fils de Louis XIV), du duc d'Anjou duc d'Anjou (futur Philippe V d'Espagne), et du Duc de Berry (troisième petit-fils du roi Louis XIV) le fait remanié en 1691. Il fait redessiner le jardin par André Le Notre.

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

L’hôtel devient le siège de la septième municipalité en 1795, puis devient mairie de l'ancien 7ème arrondissement.

Il abrite depuis 1998 le musée d'art et d'histoire du Judaïsme. Sa porte est classée ainsi que les façades sur cour.

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

La sculpture « Miqlat » (Abri) « est la fonte en bronze grandeur nature du moulage d’un vestige architectural : la descente d’accès à un abri anti-aérien à Tel Aviv, dont la construction a été interrompue et qui a été abandonné, comme une verrue urbaine ». (Information trouvée sur le site mafJ) a été créé par l’artiste Sigalit Landau.

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

Au numéro 79 derrière cette lourde porte fermée se trouve hôtel de Montmor, propriété du trésorier Jean Habert de Montmor, dit « Montmor le Riche ». Son fils Henri Louis Habert de Montmor, ami de Madame de Sévigné, qui avait créé une ébauche d'Académie des sciences fréquentée par Descartes, Molière, Huygens, Roberval, et dont la très riche bibliothèque aurait été achetée par Colbert et ferait maintenant partie du fonds de la Bibliothèque nationale de France.

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

Square du Temple - Elie-Wiesel

Elie Wiesel (1928 – 2016) était un écrivain. Il reçut le Prix Nobel de la Paix en 1986.

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

Le square du Temple se trouve entre la rue du Temple et la Mairie du 3ème arrondissement.

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple
Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

Le central téléphonique situé au 106 – 108 de la rue du Temple est inscrit aux Monuments Historiques. «Façade, y compris la terrasse, sur la rue du Temple: inscription par arrêté du 12 mars 1999 »

« Caractéristique de la seconde partie de l'oeuvre de Le Cœur (François Le Cœur architecte 1872 – 1934), le central de la rue du Temple est une oeuvre fonctionnelle dont le décor ajouté est absent. Quatre piliers massifs divisent la façade, datée des années 1920-1925, en trois travées bombées et s'incurvent en partie haute pour soutenir une corniche à degré. L'originalité de la façade est due au traitement décoratif du béton : cannelures des piliers, aspect vermiculé des parties planes de la façade, meneaux lisses entre les rangées de fenêtres verticales. L'entrée se fait sous un porche au plafond peint sur ciment : elle est fermée par une grille à motifs végétaux très épurés attribuée au ferronnier Szabo. Si le bâtiment a été considérablement transformé à l'intérieur, la façade sur la rue du Temple a gardé une grande pureté de lignes et une sobriété très fonctionnelle dans les volumes. »

Base Mérimée – Ministère de la Culture.

Le Central ne se visite pas.

Par la rue Simon Le Franc on aperçoit les tuyaux du Centre Georges Pompidou.

Paris – 3ème et 4ème arrondissements - Rue du Temple

Photos © Bernard-K.Project

Publié dans PARIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article